FOLLOW US :

+ 33 (0)1 83 64 70 06

 

Top
AIDES AUX VACANCES EN FAVEUR  DES PERSONNES HANDICAPEES 
Dans le cadre de l’aide aux vacances en faveur des personnes en situation de handicap, il existe diverses sources et organismes susceptibles d’apporter une aide. Cette aide est en général une aide financière accordée sous condition de ressources.
Les aides peuvent concerner les adultes en situation de handicap ou les enfants en situation de handicap. Dans le cadre d’une aide pour les enfants en situation de handicap, il peut s’agir d’une aide pour tout type de vacances ou au contraire une aide accordée seulement dans le cadre d’un séjour spécifique (centres de vacances et de loisirs des enfants en situation de handicap, séjours éducatifs organisés sur le temps scolaire par des établissements du primaire et du secondaire).
Certains dispositifs sont propres aux personnes en situation de handicap et d’autres sont de portée plus généraliste (chèques vacances, aide du comité d’entreprise par exemple).
Enfin il existe des aides spécifiques du fait de l’appartenance à un corps de métier, cela concerne les aides versées par la MSA (mutualité sociale agricole) et les aides de la fonction publique par exemple.
I – Les différents interlocuteurs susceptibles de faciliter le départ en vacances d’une personne en situation de handicap
1- Les assistantes sociales : des interlocutrices spécialisées
Elles peuvent vous conseiller sur les séjours de vacances. Elles connaissent mieux que quiconque les procédures à suivre pour réaliser un plan de financement. Leur intervention est indispensable dans le cas où une demande de soutien financier doit s’appuyer sur une enquête sociale.
Elles travaillent au sein d’établissements spécifique (entreprises, établissements d’enseignements spécialisés, etc…) et sont donc qualifiées pour définir les aides auxquelles votre situation ouvre droit.
2- Les assistantes polyvalentes de secteur
Elles travaillent par exemple pour le bureau d’aide sociale de la mairie de votre commune, en liaison avec la caisse d’allocations familiales. Ce sont elles qui réalisent les enquêtes administratives et les rapports sociaux.
L’établissement de demande d’aide aux vacances peut s’avérer assez long, aussi nous vous conseillons de vous y prendre trois mois avant la période de vacances choisie.
La plupart des administrations ont pour règle de ne payer qu’une fois le séjour accompli, sur présentation de justificatifs de votre dépense.
Il convient donc de demander à l’organisme organisateur de séjour vacances, une facture ou attestation de prise en charge, et de négocier la possibilité d’obtenir des facilités de paiement.
II – Les différentes sources de financement
1- Organismes à caractère social
MDPH (Maison Départementale pour Personnes Handicapées)
Toute demande d’attribution d’aide spécifique liée au handicap doit être adressée ou déposée à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du département de votre lieu de domicile.
Vous devez demander le bénéfice de la prestation de compensation au titre des aides spécifiques ou exceptionnelles pour les vacances ou aide pour les surcoûts liés au transport. Concernant cette demande de prestation, le temps de réponse peut être très long.
Celle-ci transmet le dossier, à une commission pour l’examen des conditions techniques et conditions administratives (conditions de résidence, d’âge et de ressources).
UNALG : Union Nationale des Associations Laïques Gestionnaires
Tel 01.40.04.94.46 participe aux campagnes de l’ANCV avec l’opération VIPH (Vacances Insertion Personnes Handicapées)
l’UNALG aide les personnes en situation de handicap (jeunes de plus de 16 ans et adultes) pour des séjours individuels ou collectifs.
Pour obtenir cette aide, un dossier est à remplir et à adresser au correspondant UNALG du département de résidence de la personne un mois et demi avant le début du séjour.
Cette aide, de 1/3 à 2/3 du coût du séjour, n’intervient qu’en dernier recours en complément d’autres financeurs (Etat, Collectivités, CAF, Fondations, Associations, autres personnes de droit privé, …).
Ces autres financeurs ne doivent pas être des organismes déjà partenaires de l’ANCV s’ils soutiennent le projet sous forme de bourses vacances.
Pour plus de renseignements, pour obtenir le dossier de demande d’attribution de chèques vacances et les coordonnées du correspondant UNALG de votre département de résidence, vous pouvez contacter :
UNALG, Madame France Ménard, 80 boulevard de Reuilly 75 012 PARIS. Les coordonnées téléphoniques vous seront communiquées ultérieurement en téléphonant au 01 40 04 94 46.
La CAF,  Caisse d’allocation Familiales, peut attribuer une aide sous forme :
De bons vacances sous conditions de ressources (avoir des revenus inférieurs au plafond fixé chaque année par la CAF et avoir bénéficié de prestations familiales au cours de l’année précédente).
Des aides complémentaires peuvent être accordées comme l’aide exceptionnelle ou l’aide au premier départ variable également selon les départements.
– (fonds de secours, prêts sans intérêts)
LA CPAM La caisse Primaire d’assurance Maladie peut attribuer un fonds de secours exceptionnel  dans le cas de situation financière très difficile. (montant variable selon les caisses dans le cadre des aides extra-légales)
Les Mutuelles et Caisses de Retraite
Des aides peuvent être proposées qui seront variables selon les caisses.
2- Collectivités locales ou départementales
– Service social de votre mairie CCAS
Des aides peuvent êtres attribuées et varient en fonction de votre situation et des priorités des communes.
– Conseil général
Le Conseil Général inscrit chaque année un crédit pour venir en aide aux familles en difficulté.
– Le Conseil Régional
3- La participation des employeurs
– Comité d’entreprise
Certains proposent des chèques vacances (ANCV)  pour financer une partie d’un séjour ou peuvent vous aider à trouver un organisme de vacances spécialisé.
Une condition que le séjours soit agréé par l’ANCV : Contactez le secrétariat de votre comité d’entreprise.
– Fonction publique
Certains agents peuvent bénéficier de prestations d’action sociale pour couvrir les frais de séjour collectif dans un centre de vacances spécialisé adapté au handicap. Ces aides sont soumises aux conditions particulières d’attribution de la fonction publique d’Etat.
Se renseigner auprès de votre administration.
Share